Lis&Rature !
Forum du club de littérature de l'INSA de Toulouse
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

29/11/07 : Mots à caser + Sandwich
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Lis&Rature ! Index du Forum  .::. Archives  .::. Souvenirs

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Flyman


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2007
Messages: 29
Localisation: R3 1644

Message Posté le : 02/12/2007 02:22:57    Sujet du message : 29/11/07 : Mots à caser + Sandwich Répondre en citant

Et voici (enfin! c'est pas trop tôt espèce de feignasse!) le résultat (nos "chef d'œuvres" ?) de notre rencontre précédente Smile

Voici le code couleur les personnes présentes :

Joris
Jessica
Nicolas
Paul
Antoine

Le premier jeu : Les mots à caser !

Principe : à chaque tour on pioche un mot dans le dictionnaire au hasard. Chaque personne écrit une phrase sur sa feuille en utilisant ce mot. Puis on fait passer la feuille à son voisin de gauche et on écrit à la suite, en essayant de faire une histoire cohérente.
Ici on a fait 2 tours de table avant de déclarer la fin de l'histoire^^.

Les mots (piochés au fur et à mesure) étaient :
- boutade
- estampe
- logique
- délai
- opacité
- cocker
- détenir
- sou
- drôlement
- métacarpien

- "...et enfin, en 1352, la boutade par Jeanne d'Arc des Anglais hors de France !"
Donc, comme je vous le disais vous pouvez voir sur cette estampe ces illustres personnes qui ont fait l'histoire de la France, n'est il point ?
- Oui effectivement, et il me parait logique de leur rendre tel hommage.
- "Et ici, la cathédrale de Chartres, qui fut construite en 150 ans -à l'époque on ne rigolait pas avec les délais, ha ha- à l'aide des pierres du château".
Tiens d'ailleurs je vous ferais remarquer que les vitraux de la rosace ont perdu de leur opacité due à la pollution, depuis la récente rénovation du bâtiment.
Cette restauration a permis d'identifier la race du chien qu'Henry V -représenté ici à droite- tient dans ses bras : un cocker !
Je ferais tout de même la remarque que dans l'histoire de la peinture c'est première fois que l'on voit un cocker !! et je détiens ce tableau à un million d'euro.
- Ouaaaah !!! ça en fait beaucoup de sous !
- Eeh oui, drôlement.
- Bon chéri j'en ai marre, ces touristes m'horripilent avec leurs remarques à la con : je veux retourner au musée des Métacarpiens !


- Non, je ne t'ai pas parlé de boutade, mais de moutarde, c'est pas ma faute si je suis enrhumé.
- Ben si tu n'avais pas passé la soirée sur la terrasse à contempler ces estampes tu n'aurais peut-être pas pris froid...
- Enfin bon, toujours est-il que la serveuse se mit à crier : "oui, c'est pas logique, elle devait y être", en parlant de la moutarde.
Je lui ai alors rétorqué que nom de nom, il y avait également des délais à respecter en matière de services de clients, et que moi aussi je pourrais me mettre à gueuler !
- Attend, attend ! Ton histoire est d'une opacité déconcertante, je ne te suis plus !
- Bon je t'explique, je devais sortir mon cocker n'avait pas fait sa balade du soir et voila j'ai pris froid.
- Mais j'hallucine ! C'est vraiment n'importe quoi cette histoire ! Pourtant je crois détenir le secret...
- Mais quel secret ? Tu dis n'importe quoi. Enfin bon, pour cette histoire de serveuse, il y avait anguille sous roche : elle pensait à autre chose.
Dès le début j'avais remarqué son regard drôlement coquin et son ton un peu trop envolé à propos de cette moutarde...
- Bon attend ! Arrête-toi, tu parles de serveuses, de moutarde, de cocker et de rhume ! Ton histoire, c'est plus difficile à suivre que de la philo métacapienne... heu métaphysique, je veux dire. Enfin, tu m'as compris... Moi, je sais me faire comprendre, c'est ça mon secret...


- J'avais bien aimé ta boutade de l'autre jour, tu peux me la répéter ?
- D'accord. C'est un homme qui aborde une femme en lui proposant de lui montrer ses estampes japonaises.
Jusque là l'histoire est logique, sauf qu'il se met subitement à parler de timbres anglo-japonnais...
Il est collant quoi, et la femme, qui est secrétaire, a une tonne de paperasse à remplir dans des délais impossibles.
Elle était belle malgré ses soucis, élancée, elle alliait élégance et décontraction et l'opacité de ses lunettes laissait transparaitre des yeux noirs acajou.
Ce qui contrastait avec le marron des oreilles de son cocker, assez cocasse.
Donc la femme l'envoie bouler, on s'y attendait, alors le type lui dit qu'il détient un secret.
La femme, forcément (c'est une femme), commence à s'y intéresser, ne voulant laisser s'échapper un secret d'homme pour un sou (c'est une femme!) (et non je ne suis pas mysogine).
- Attend ! Elle est drôlement longue ton histoire. C'est bientôt fini ?
- C'est toi qui m'a demandé de te la re-raconter je ne veux pas parler à quelqu'un qui croit que le métacarpien est un poisson du paradis, cette boutade est un secret qui sera transmis de génération en génération, sur ce bonsoir.


La soirée se finit donc sur cette mauvaise boutade, qu'Eric ne gouta guère.
Il avait organisé une soirée surprise chez lui, invitant des amis artistes, pour une session spéciale estampes.
La logique aurait voulu qu'ils commencent d'abord par dessiner tous ensemble.
Il y avait cette fille "Délai Élisabeth" elle était fantasmagorique.
L'opacité de ses yeux était même inquiétante.
Par contre, elle avait un hideux cocker, qui s'appelait Joe.
La rumeur avant couru dans la soirée qu'Eric possédait justement un chat, qu'il détenait caché dans une pièce lorsqu'il recevait des invités.
On savait également que le chat lui avait couté fort cher et qu'Eric n'ouvrait pas souvent son portefeuille. Pour lui, un sou c'était un sou !
Et c'est à ce moment là de la soirée qu'Elisabeth drôlement inspiré tentant son humour décalé :
En faisant allusion au poisson dans l'assiette de son voisin d'en face : "Mets ta carpe Yen !", elle cru bon de rajouter : "Métacarpien... c'était drôle non...?".

Gary est un joyeux camarade, ne se prenant jamais au sérieux, et très fort en matière de boutades pour relancer l'ambiance en classe.
C'était surtout pendant les travaux d'estampes qu'il donnait aux élèves la pleine mesure de ses moyens burlesques.
Logiquement il aurait du devenir le futur Picasso ou même président ! Il n'en fut rien, il devint chasseur de papillons.
Certes après un certain délai, toujours nécessaire pour acquérir l'expérience requise.
Mais peu de temps après le début de l'apprentissage, il sortit de l'opacité de l'inexpérience, et devint le réputé Gary du Gers, méchant à ses heures, et grand chasseur de papillons.
L'incrédulité gagna la foule quand il se mit en tête d'acheter un cocker pour l'aider dans ses expéditions.
Détenir un cocker quand on est entomologiste ! Non mais c'était vraiment n'importe quoi. C'était les puces qu'il allait étudier maintenant !
Bien sur, l'encouragement de ses parents était plutôt timide, je cite :
- et vas-tu gagner des sous ?
- Souriez, soulagez vous je m'intéresse aussi aux papillons.

En tout cas ces cours sur la chasse des papillons étaient drôlement marrant, et cela lui permettait de bien vivre.
Enfin de vivre, jusqu'à cette brisure des métacarpiens, l'inactivité le ruina, et Gary mourut afamé.


Deuxième jeu
: Sandwich + Les mots à caser !

Rappel du principe du jeu sandwich pour ceux qui n'étaient aussi pas là l'avant dernière fois :
Au début chacun a une feuille et écrit une phrase en haut et une phrase en bas de la feuille puis la passe à son voisin de gauche. Celui-ci doit compléter avec une phrase après les phrases du début et une autre avant les phrases de la fin. Et ainsi de suite.
A la fin du tour de table le tout doit former une histoire cohérente. Smile

Petit plus cette fois-ci : on a rajouté la condition du jeu précédent, à savoir caser pour chaque phrase un mot pioché dans le dictionnaire. A chaque tour 2 mots sont piochés, puis le premier mot peut-être choisi pour la phrase de début ou de fin (et le deuxième est pour l'autre phrase).


Les mots (piochés au fur et à mesure) étaient :
- châtiment, chavire
- diantre, diesel
- frénésie, frimer
- reporter, reproduction
- sodomie, sole

- Oh mon amour ! Quand je te vois mon cœur chavire
> - Dieselle, Dieselle chère à ma vie.
>> - Je t'aime avec une telle frénésie... voici un présent bien modeste à comparer à la folie de mes pensées...
>>> Allez, livrons nous à un acte de reproduction, et utilisons ce sex-toy !
>>>> - Une sole ? Pourquoi faire ? Ouh, tu m'as l'air bien coquine mon amour !
>>>> - Oh si oh si ! Allons-y pour la sodomie à la sole ! Et mets donc ça aussi.
>>> - Mais pourquoi cet hideux chapeau de reporter ?
>> - Mets le ! Avec ça tu pourras frimer. Ou pas...
> - Diantre, quel déguisement !
- Mais, chéri, cela sera ton châtiment. Enfin !


Il était une fois, un châtiment mémorable.
> "Diantre ! Ces humanoïdes se foutent de Moi ! Je vais déclencher une tornade sur leur frêle esquif !", dit Dieu.
>> Une vraie frénésie des éléments, une terrible tempête de l'apocalypse, une terrible vision.
>>> C'était une reproduction du Déluge de Noé, et le documentaire tournait au ridicule.
>>>> Alors que la sole du navire s'éventrait sous la puissance des vagues, le petit groupe, derniers représentants de la vie terrestre, assistait au développement brutal de la vie aquatique.
>>>> Et c'est parti pour les plans inoubliables sur les poissons en train de se livrer à des jeux débridés dont la sodomie n'était certes pas exclue.
>>> Je fus d'autant plus consterné par la médiocrité de cette diffusion quand le reporter commenta :
>> Quand ils virent ceci, ils cessèrent de frimer, je vous le dit.
> Le bateau diesel fut percuté de plein fouet !
Le gnome, la marâtre, et le cocker chavirèrent brusquement.


Et c'est ainsi que le jury prononça le châtiment :
> "Deux mois à réparer de moteurs diesels", telle fut la phrase prononcée à notre héros, Jean-Louis.
>> Jean-Louis avait d'abord commencé à frimer devant ses nouveaux collègues du garage, fier de son expérience d'apprenti mécano.
>>> Il s'était alors lancé dans la reproduction en grande série des batteries en voiture. Tout un butin de batteries de voiture ! Ça lui avait valu un procès et une condamnation.
>>>> Les prisonniers voulaient le sodomiser et ils avaient des soles au repas.
>>>> Enfin bref les péripéties d'un condamné.
>>> Les journaux publièrent la sentence, les gens la trouvèrent trop douce et c'est ainsi que grâce à des reporters trop bavards, Jean se retrouva quelques mois plus tard sur une chaise électrique, torturé par son bourreau, grand amateur de batteries, qui voulait absolument savoir où il cachait son butin.
>> "Plutôt crever que de dire où il se cache !" hurla Jean-Louis, défiant du regard son tortionnaire qui appuyait avec une frénésie impie sur le bouton.
> "Diantre" , fit le mécano en chef, "vous ne nous laissez pas le choix, Herr Jean-Louis, nous augmentons la dose".
Et succombant à ses douleurs, son esprit, chavira dans le néant...


Et c'est alors la que barque du baron Emile chavira, et qu'il se retrouva en terre indigène.
> Afin de repartir sur son ile, il devait trouver quelques gouttes de diesel pour relancer son moteur trempé.
>> Il bondit de la barque et se mit avec frénésie à chercher une station service.
>>> Bon, il faut le dire il avait peur de reproduire l'histoire de Robinson, heureusement il appercevait des signes de vie : un grand bûcher, hum des grillades...
>>>> Alors qu'il s'approchait il pu effectivement voir des soles en train de griller sur des braises.
>>>> Au détour d'une allée il entre-aperçu, entre deux rideaux, deux hommes pratiquer une sodomie. Or voir une telle scène était un sacrilège suprême en ces terres; et les indigènes l'avaient repéré.
>>> Un reporter dira plus tard : sa vie fut courte.
>> Et celui qui naguère frimait en exhibant des verroteries se retrouva vite doré à point.
> Diantre, que les cannibales avaient faim : ils n'en laissèrent par un os !
Et c'est sur ce juste châtiment que ce termina l'histoire du Roi Emile de Bratacam !!


Le châtiment du sorcier était on ne peut plus clair : "Vous allez tous crever !!"
> - Parbleu ! Sapristi ! Saperlipopette ! Diantre ! s'écrièrent les cosmonautes horrifiés.
>> Horrifiés de voir le sorcier frimer avec son art de magie noire, la conquête de l'espace était pour eux !!
>>> La reproduction de ce sort les rendraient maitres dans l'univers entier !
>>>> Mais Baptiste, le stupide type avec les seaux d'eau mit le mauvais ingrédient au mauvais moment
>>>> John et le sorcier regardèrent le sol un instant, puis le sorcier fracassa Baptiste.
>>> Tel un reporter, John pri une photo pour célébrer l'évènement.
>> La frénésie des voyageurs céleste avait chassé de leurs esprits la possibilité d'un problème technique.
> Le moteur Diesel toussota, cracha, vomit un nuage noir et s'arreta net.
Et le vaisseau soudain chavira, entraînant tous ses passagers dans l'abîme.


Voila voila ! Smile

Merci à tous pour vos idées géniales ! Wink

PS : Si vous relevez des problèmes dans la recopie signalez-le Wink
_________________
http://flyman.over-blog.com/
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Publicité






Message Posté le : 02/12/2007 02:22:57    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Ntonio
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 102
Localisation: R3 1667

Message Posté le : 02/12/2007 11:13:37    Sujet du message : 29/11/07 : Mots à caser + Sandwich Répondre en citant

Pas mal pas mal !
J'ai corrigé quelque grosses fautes, après c'est souvent des oublis ou ajouts de virgules qui coincent. M'enfin ce sont des détails. Merci Monsieur Scribe !

Mais c'est sûr qu'il va falloir assouplir tout ça en changeant les règles, pour éviter de voir l'histoire se faire détruire en trois mots. On avait donc pensé à faire à l'avance un liste de mots (deux par personne), inscrits sur le côté de la feuille, et qui seront utilisés au fur et à mesure. Chacun barre les deux mots qu'il a utilisés. Ca pourra rendre mieux.
Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : 23/11/2017 21:04:47    Sujet du message : 29/11/07 : Mots à caser + Sandwich

Revenir en haut
              

   Lis&Rature ! Index du Forum .::. Souvenirs
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.