Lis&Rature !
Forum du club de littérature de l'INSA de Toulouse
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Grimoire 2008 : organisation
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   Lis&Rature ! Index du Forum  .::. Projets et organisation  .::. Projets du club

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Ntonio
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 102
Localisation: R3 1667

Message Posté le : 16/02/2008 10:53:55    Sujet du message : Grimoire 2008 : organisation Répondre en citant

Je crois qu'il fallait bien en faire un, un sujet qui parle de ça.

On parlera ici de tout ce qui porte à l'orga de la rencontre littéraire, et du stand littéraire. Petit récapitulatif :
- rencontre littéraire : Mathieu Gaborit, de 14h à 16h, auteur (entre autres) des Chroniques des Crépusculaires, d'Agone (adapté en jeu de rôles), de Abyme. Il arrive à 13h36 à la gare, on va le chercher en voiture, on le fait manger s'il a faim, il rest l'aprèm, va au cabaret du soir, dort dans une chambre d'hôte et reprend un train à 9h20 le dimanche. Site des fans : http://www.souffre-jour.com/

- stand littéraire : étalage de livres de SF et fantasy, fauteuils coussins thé, jeux littéraires, et bien sûr consultation de l'histoire multi-plumes.



Sinon, juste pour les personnes qui ne connaissent pas Gaborit ni ses oeuvres, je me permets de reporter ici l'avancement de ma lecture des Royaumes Crépusculaires. Cela constitue un spoiler fou, mais au moins ça pourra aider. Donc ceux qui veulent lire le livre, ne regardez pas.
Cela dit, je conseille de lire le premier livre (s'il existe en édition séparée), ça donne l'ambiance et le décor.


Livre I : Souffre-Jour

Le monde est un monde typique de fantasy, au temps moyen-âge +, avec magie et barbarie. Dans ce monde existe le pays d'Urguemand, divisé en baronnies, avec à sa tête le Premier Baron.
Le personnage principal s'appelle Agone, et il est le fils du Baron de Rochronde. Quand il était jeune, son père l'avait conduit dans les rue de Lorgol pour lui apprendre l'art du combat, et assassiner des gens, en compagnie d'un pote qui s'appelle Arbassin. Depuis, Agone a refusé cette voie, et a suivi l'enseignement du collège de Préceptorale, où on apprend la non-violence et l'éducation plutot que la répression (il y a un prof là bas qui s'apelle Guillaume).
Son père le baron n'est pas content, et quand celui-ci meurt (on ne sait pas encore trop comment, un accident ?), il lui ordonne par testament d'aller passer une semaine dans un autre collège, le Souffre-Jour, au moins pour voir ce que ça donne. A ce moment là, il est en froid avec son demi-frère, Mésume, qui veut le titre de baron, et que ça ferait chier que ce soit Agone qui l'ait, alors que ce dernier s'en fout de la baronnie et veut continuer à apprendre à Préceptorale.
Bref, il est un peu seul, le Agone, même s'il a sa soeur Ewelf qui le soutien moralement. Il va donc au Souffre-Jour mené par Pardiem et Deséade, deux magiciens un peu louches, et sera confronté en chemin à Lerschwin, un farfadet énigmatique. Mais rien de grave encore.

Là, y a besoin d'éclaircir un truc sur la magie : il y a 3 catégories de magiciens. Les Jornistes, gentils petits à la magie blanche et innocente ; les Obscurantistes, méchants à la magie noire et agressive ; et les Eclipsistes, qui sont entre les deux, en gros les techniciens de la magie si on veut.

Bref, Agone se rend donc au Souffre-Jour, où il n'a qu'une idée : passer vite fait les 6 jours et rentrer chez lui parce que ça le gonfle tout ça. Sauf qu'en fait au Souffre-Jour il se mettre dans le pétrin tout seul, parce que les élèves et profs sont très fiers de leur école et n'acceptent pas qu'il les méprise comme ça. Il sera aidé par Hurlanc, un prof sympa, qui va lui fabriquer une rapière magique à l'aide d'une fée noire en fauteuil roulant, Amertime. Cette rapière sera nommée Pénombre.
Il sera ensuite aidé par Mélodène, qui lui apprendra les bases de l'Accord, sorte de magie à base de musique jouée au cistre.
Mais en fait derrière tout ça il y a un complot : Lerschwin le farfadet veut tuer le principal du collège, Diurne, et renverser les baronnies à l'aide des magiciens parce que les baronnies c'est pas bien et la magie c'est bien. Agone, qui a perdu un peu ses esprits au Souffre-Jour, se voit chargé de buter Diurne, qui en fait est train malin et semble avoir toujours su que ça arriverait, et donc se laisse tuer.
Agone sera forcément considéré comme traître par les gens du Souffre-Jour, notamment pas Elios, un Eclipsiste, mais arrivera à se casser avec Amertime, pour rejoindre la protection de Lerschwin. Hurlanc et Mélodène sont morts, dans le tas.


Livre II : Les Danseurs de Lorgol

Agone s'est réfugié à Lorgol avec Amertime et se cache. Le Souffre-Jour l'a bcp changé (physiquement et mentalement), il ne croit plus en Préceptorale, et veut apprendre la magie. Il va donc rejoindre Sarne, un Eclipsiste, et apprendre les prémices de la magie, qui s'opère en puisant ses ressources dans une petite créature nommée Danseur. En gros chaque mage a son Danseur.
Il va aussi retrouver Arbassin (son ami d'enfance lors des assassinats à Lorgol), et fera connaissance de différents Eclipsistes dans des tavernes prévues pour.
Il va aussi croiser le chemin d'Orchal, un Obscurantiste très méchant, mais grâce à Pénombre, sa rapière, ben il va pouvoir résister à certains sorts que ce dernier lui lance pour découvrir les cachettes des Eclipsistes et tout et tout. Pénombre en fait se fond dans sa pensée en général, et donc peut endosser certaines souffrances, pour soulager celles d'Agone. Donc c'est bien pratique.
Après il va y avoir des histoires de lutin, de Danseurs capturés par les Obscurantistes tout ça... Et Elios qui va chercher à se venger de la mort de Diurne au Souffre-jour.
Et puis en fait en gros le truc principal c'est que Lerschwin il veut tout changer dans le monde. Alors il rassemble tous les mages du pays dans une grande salle, pour les tuer. Il les tue, bon. Mais Agone se pointe et il est pas content parce que pour lui la magie c'est pas pour tous, et qu'il adhère pas aux idéaux de Lerschwin. Mais bon, Lerschwin a foutu la merde, et il se fait buter par Agone, qui se retrouver Premier Baron, donc doit gouverner Urguemand, avec l'aide des quelques magiciens survivants, dont Orchal le méchant.


Livre III : Agone

Mais Lerschwin est pas bête : il a avait organisé au même moment l'invasion d'Urguemand par les voisins frontaliers. Donc Agone et sa suite doivent fuir, tout en rassemblant les maigres forces des baronnies qui n'ont pas encore cédé par facilité à l'envahisseur.

Bon, rapidement : petite guégerre au sein du groupe résistant entre Orchal et Agone. Mais au final ils vont être copains. Ils retournent à Rocheronde, retrouvent sa soeur Ewelf et son méchant cousin Mésume (mais il le bute en moins de deux). Tout le monde est content, mais bon avec les envahisseurs qui conquissent toutes les baronnies dUrguemand sur leur passage, ben ils ont peur. Alors tous ceux qui résistent avec Agone se réfugient dans une vieille forteresse dans des marais inaccessibles, en attendant de pouvoir remotiver les barons et qu'ils se soulèvent contre les envahisseurs. Il retrouve tout plein de monde de Lorgol (Arbassin, tout ça...).
Et puis donc au final il va essayer de motiver les barons (en s'aidant de sa magie, de celle des nains et des lutins (un peu parachutés, c'est dommage)). Et ça va être dur, il ne va pas avoir le temps de tout faire, mais découvre qu'à la tête des envahisseurs, il y a trois Obscurantistes très méchants, qui avaient tout magouillé depuis le tout tout début (même Lerschwin). Et au sein des armées envahisseuses, c'est également le boxon, mais il va y avoir quand même un assaut de la forteresse dans les marais, et pas grand monde n'en réchappe sauf (ô miracle) Agone, Orchal, Ewelf, Arbassin et quelques autres.
Du coup ils vont partir aller leur casser là tête aux méchants Obscurantistes, qui sont planqués à Lorgol. Ca va pas être facile, mais ils y arrivent. Au prix de grands sacrifices quand même. Et notamment celui sur lequel termine le bouquin : Agone se transforme en Souffre-Jour (par le biais d'un cil laissé par Diurne durant son séjour dans ce collège).

Voilà voilà.
Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : 16/02/2008 10:53:55    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Ntonio
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 102
Localisation: R3 1667

Message Posté le : 28/02/2008 16:59:28    Sujet du message : Grimoire 2008 : organisation Répondre en citant

Ce que je retiens du bouquin :

Inconvénients :
- un univers un peu commun, décrit dans un style par forcément très très original (bien qu'un peu plus léger et moins guerrier que d'autres livres de SF)
- du coup, beaucoup d'éléments facilement intégrables dans une telle histoire, mais qui arrivent un peu comme des cheveux sur la soupe : des ogres de-ci de-là, des lutins, des gargouilles et des nains décidément très serviables quand il faut bien...
- une magie un peu facile, notamment pour Agone, qui est franchement lourdement aidé : sa rapière qui prend ses douleurs pour lui, tous ses potes magiciens... Même les gens qui cherchent à se venger de lui ne sont pas si méchants, ou n'impressionnent pas plus que ça. On aurait aimé qu'il en bave davantage, et qu'il explore plus profondément les méandres de la maîtrise de la magie dans le Livre 3
- les méchants ne sont pas assez méchants et puissants, pas assez malins... ou alors trop caricaturaux
- une édition pourrie où les paragraphes sont mal différenciés, et ça joue pas mal sur la lisibilité



Points positifs :
- la magie est approchée différemment, ça ne tombe pas du ciel, et ça donne un petit côté artistique. Pas d'apprentissage purement scolaire à la Harry Potter, ni provenance d'on ne sait où à la Gandalf
- une ambiance assez sombre, malgré un style enlevé. Pas oppressant, mais un peu particulier : quelques ellipses bien placées, des pauses quand il faut
- les bases d'un univers complexe, avec des castes et des ordres spéciaux, aussi bien chez les magiciens que dans les peuples envahisseurs... D'où le succès du jeu de rôles Agone sans doute
- au début, un héros qu'on aime pas trop : ce n'est pas le bogoss sûr de lui qui réussit tout, c'est plutôt un type borné "peace and love"... Très intéressant, même si ensuite il devient un peu plus classique...
- un Livre 1 donc très satisfaisant, si on veut se limiter à une simple lecture de découverte
Revenir en haut
              

Flyman


Hors ligne

Inscrit le: 11 Nov 2007
Messages: 29
Localisation: R3 1644

Message Posté le : 10/03/2008 00:19:37    Sujet du message : Grimoire 2008 : organisation Répondre en citant

Pensez à lui envoyer un mail de remerciements, il a été vraiment très sympathique ! Smile


ps : pensez à lui demander s'il a lu la nouvelle multiplumes ^^
_________________
http://flyman.over-blog.com/
Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : 14/12/2017 15:55:54    Sujet du message : Grimoire 2008 : organisation

Revenir en haut
              

   Lis&Rature ! Index du Forum .::. Projets du club
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.